Tous les articles par Didier LECOMTE

Didier LECOMTE Passionné par l'Internet, boulimique d'HightTech, Fan d'Apple, Geek, Gadgetoman, Photographe urbain & Aquarelliste amateur, surgelé d'origine. Formateur à la Mairie de Rueil-Malmaison

Au ciné … Made in China

Une comédie réussie dans cette catégorie de films.
Je m’attendais à un cliché sur la communauté asiatique parisienne mais rien a voir. C’est à la fois drôle et émouvant et on s’attache aux personnages du film.
Dommage que le dénouement soit trop long …
Une bonne surprise !

#cinema #MadeInChina

Au ciné … Noureev

Un biopic lent, voir ennuyeux. Il manque d’émotion, de vigueur.
J’étais pourtant alléché par la bande annonce intéressante et énergique … Mais la réalisation est sans dynamisme et sans surprise. Le Paris des années 60 est en revanche très bien reconstitué et les scènes de ballet sont très bien filmées. Tout est consacré à son l’exfiltration et sa demande d’asile politique, j’aurai aimé en savoir un peu plus sur sa vie … Et c’est bien dommage pour un danseur comme Rudolf Noureev !
Bref, c’est une déception !

#cinema #Noureev

Exposition Jérôme Mesnager

Vous avez peut-être aperçu son « Homme en blanc » au coin d’une rue, sur une porte, dans un passage … Jérôme Mesnager, cet artiste français, que j’ai découvert lors de mes balades et l’un des premiers peintres de rue parisien. Son art est devenu un courant artistique appelé « Street Art » (art urbain ou graffiti).

Alors, si vous passez par Montmartre, n’hésitez pas à vous arrêter à la galerie Untitled Factory (32 rue Gabrielle) où il expose quelques-unes de ses œuvres sur le thème du cinéma. Essayez de retrouver le titre sur l’extrait ci-après.

Le gérant de la galerie est très sympa et vous donne volontiers des explications sur l’exposition et l’artiste :

« … il invente l’Homme en blanc début 80, un symbole de lumière, de force et de paix. Cette silhouette blanche, Jérôme Mesnager l’a reproduite à travers le monde entier, des murs de Paris à la muraille de Chine … »

Pour en savoir plus, cliquez sur Jérôme MESNAGER

Au ciné … Beaux-parents

Situation conflictuelle, des quiproquos … Une bonne petite comédie
avec un côté vaudeville bienvenue. Rien de bien nouveau mais tous les acteurs sont bons dans leur rôles et certaines situations vraiment amusante.
Au final un bon moment de détente

#cinema #BeauxParents

Au ciné … Tolkien

Grand fan de la « Terre du Milieu », je me devais d’aller voir le biopic sur cet écrivain. Un début très intéressant sur la société anglaise du début de 20e siècle, dommage que la deuxième partie soit un peu longuette. La réalisation est très belle mais cela manque de vigueur.
Je ne savais pas qu’il avait conçu des « langues » et leurs mythologies associées …
Dans tous les cas, un incontournable pour les fans inconditionnels du « Hobbit » et du « Seigneur des Anneaux ».

#cinema #Tolkien

Exposition Henry WESSEL

Deux belles expos à la Maison Européenne de la Photographie jusque fin août, la 1ère sur le photographe Henry WESSEL qui s’est intéressé aux scènes de la vie quotidienne américaine avec des images prises sur le vif en jouant sur les coïncidences, les formes, les surprises, les contrastes … et un très beau travail sur la lumière qui m’a vraiment impressionné.
J’aime ce style, c’est exactement ce que je souhaiterai faire !
Quand je fais une photo, c’est que je suis interpellé par quelque chose, je ressens comme une « connexion » entre le sujet et son environnement qui me fait réagir … et je me dis « Ah ça oui ! Ce peut être intéressant ! »
La photographie pour moi, c’est aussi cette liberté de choisir le lieu, l’heure, le format, l’angle … etc … de créer sa composition d’éléments, de régler ses paramètres techniques (juste les fondamentaux ;-). Je me plais même à dire que c’est une expérience riche en émotions.
C’est pour cela que j’essaye de faire (prendre) des photos pour l’aspect visuel des images mais aussi comme un témoignage de mon époque c’est à dire une manière de décrire le monde dans lequel je vis … C’est vraiment passionnant !
En parallèle, une deuxième expo sur le thème du « Film Noir » avec des photos de Brassaï, Doisneau, Ronis, Weiss, Franck … à découvrir aussi pour le même prix (10€)

Au ciné … Parasite

Un film d’auteur et grand public à la fois !
Une espèce de thriller-comédie sur les classes sociales coréenne.
Un scénario original et bien ficelé, c’est drôle, violent et émouvant.
Et puis l’ensemble est très bien emmené, bien filmé et les acteurs sont excellents.
Donc, un bon moment de cinéma (une Palme d’Or à Cannes méritée)
L’ensemble me fais penser aux films de Claude Chabrol et de Tarentino
On ne s’ennuie pas une minute et pour le plaisir de la découverte…
je vous le conseille !

#cinema #Parasite

Au ciné … Men in Black: International

J’avais bien apprécié le tout premier film avec le duo Will Smith / Tommy Lee Jones, c’était original et drôle.  Un peu moins le 2e épisode mais alors celui -ci est vraiment sans aucun intérêt. Le scénario est bâclé (surement écrit sur un coin de table), des personnages sans charisme et un humour très lourd …
Au final c’est navrant ! Passez votre chemin !

#cinema #MeninBlackInternational

Au ciné … Roxane


Difficile de traiter un sujet aussi grave que le « malaise » paysan.
Un scénario d’actualité traité de manière intelligente, c’est triste et tendre à la fois. Plus qu’une comédie, c’est une fable : « La Poule et le Comédien » si Mr de Lafontaine lui avait donné un titre.
Guillaume de Tonquédec est excellent et les poules sont très bien dans leurs rôles 😉
Une réussite pour cette jeune réalisatrice Mélanie Auffret (27 ans) pour son premier long métrage.

#cinema #Roxane

Au ciné … X-Men : Dark Phoenix

Bof, bof ! Pas terrible !
Les effet spéciaux sont là ! On en a plein les yeux ! Du graphisme, de l’action … Mais dans la trame générale l’histoire fait bâclé. Le  scénario est alambiqué et peu cohérent, du coup c’est creux et sans émotion. De plus, je ne sais pas trop où placer ce film par rapport aux autres épisodes.
Conclusion: Déception !

#cinema #XMenDarkPhoenix

Exposition Ara GULER

Enfin, je peux découvrir le travail du photographe journalistique ARA GÜLER. Surnommé « L’œil d’Istanbul », ce turc d’origine arménienne a beaucoup photographié sa ville de naissance … ville dans laquelle il est d’ailleurs décédé l’année dernière. Des scènes d’une grande esthétique en noir et blanc de la vie quotidienne … dans les rues de cette ville que j’aimerai tant découvrir… , des passants, des pêcheurs, de petits commerçants … mais aussi des portraits de célébrités comme Picasso, Jean Renoir, Henri Cartier-Bresson, Brigitte Bardot … Marc Riboud l’appelé le « Cartier-Bresson turc » ! Une très belle exposition à la fois poétique et sensible. Si vous passez dans le Marais arrêtez-vous rue St Gilles pour la découvrir (à la Polka Galerie)

Je suis vraiment resté scotché sur quelques photos … dont voici un extrait :

Au ciné … Sibyl

Beaucoup trop tordu et compliqué !
Une comédie dramatique faite essentiellement pour les amateurs de psy qui aiment se triturer les méninges.
Aucune subtilité, c’est brutales, en particulier le jeu d’Adèle E. : aucune finesse.
Par contre Virginie Efira est plus convaincante.
Déception… Je me suis ennuyé.

#cinema #Sibyl