Archives pour la catégorie En ballade

Exposition Yann ARTHUS-BERTRAND ….

« Legacy, l’héritage que nous laissons à nos enfants» est une rétrospective qui nous présente 50 ans de travail photographique et cinématographique de Yann Arthus-Bertrand.
L’aménagement de l’espace est organisé en 4 parties : Les fameuses photos « la Terre vue du ciel », la galerie des portraits d’inconnus, de célébrités, les portraits de propriétaires avec leurs animaux et 5 de ses films sont diffusés dans un auditorium.
Une exposition qui colle parfaitement à l’actualité afin de se rappeler encore et toujours que la protection de notre planète, à mon humble avis, est le combat le plus important des années futures !
Avec ses photographies, ses films (et sa Fondation GoodPlanet), Yann ARTHUS-BERTRAND nous montre les beautés de la terre et nous encourage à la préserver. Les experts et les scientifiques le disent en chiffres et ils sont alarmants ! Personnellement je deviens de plus en plus pessimiste …
J’ai revu avec plaisir mais aussi avec une plus grande inquiétude le film Human ! (Voir l’affiche de la programmation des films pendant l’exposition)
Le lieu est aussi intéressant car l’exposition est installée sur le toit de la Grande Arche de la Défense vous avez la possibilité pour terminer la visite d’accéder à la terrasse où vous découvrirez une vision panoramique spectaculaire de Paris

Pour en savoir plus : http://www.lagrandearche.fr

PS : Ses films comme Home, Terra, Human … sont accessibles gratuitement sur Youtube.

Exposition d’Elliott Erwitt

“Round Trip – Paris / New York” : Une belle exposition sur le travaild’Elliott ERWITT à la Polka Galerie.
Un bel hommage à ce photographe qui se considérait comme un amateur !
Il fait partie à mon humble avis, des photographes incontournables du XXe siècle.
Beaucoup d’humour et de tendresse dans ses clichés.
Il a photographié Paris, New York, les enfants, les chiens, les stars … avec un regard malicieux, voir satirique… Mais toujours avec beaucoup d’humanité.

“Je m’appelle Elliott ERWITT et il en est ainsi depuis un bon nombre d’années. »

A voir à la Polka Galerie rue St Gilles et c’est gratuit 😉

Balade au Parc Floral de Paris

Le Parc Floral de Paris tout près du Château de Vincennes… fête ses 50 ans . Un superbe et très grand espace parfaitement entretenu où sont répartis des pavillons (les Bonsaïs, les plantes du Jurassique, tropicales et médicinales, le jardin des senteurs …)
Une grande scène en plein air où sont programmés des concerts classiques, jazz …
Agréable d’y passer la journée et pique-niquer ou profiter des restaurants, boutique, expositions temporaires et bibliothèque !

Je vous le conseille : 2,50€ pour le plaisir des yeux et des narines….

Pour en savoir plus : www.parcfloraldeparis.com/fr

Visite au musée Bourdelle

Un musée de la ville de Paris, il est consacré au sculpteur Antoine Bourdelle. Il se situe dans le quartier de Montparnasse et a été installé dans les ateliers, la maison et le jardin du sculpteur.
Une collection étonnante de bronzes, plâtres et marbres, mais aussi des photographies, dessins et documents d’archive …
Je suis souvent passé devant et heureux d’avoir découvert cette immense galerie.
Voici quelques photos de ma visite que je vous partage … c’est intéressant et assez impressionnant.
En parallèle une exposition consacrée aux vêtements « vu de dos » (Back Side – Dos à la mode) un mélange intéressant entre mode et sculpture (jusqu’en novembre)

Pour en savoir plus :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Musée_Bourdelle http://www.bourdelle.paris.fr/

Exposition Sylvain GRIPOIX …

Plus connu pour ses portraits de musiciens et ses photos de concerts, Sylvain GRIPOIX réalise depuis plusieurs années des séries de photos de rue consacrées à Paris. C’est surtout ce qui m’a attiré dans cette exposition 😉

Cet ensemble est un voyage entre photographie de rue et de portraits (posés ou volés), de Paris à La Havane. Des points de vue originaux, des cadrages accrocheurs, des images parfois humoristiques, absurdes mais toujours d’une grande sensibilité.

J’ai beaucoup apprécié la mise en scène de la grande salle où certaines des photos sont suspendues au centre de la pièce, comme une grande parade … (le titre de l’expo)

C’est tout un art de capter les scènes, les détails, les bizarreries de la vie urbaine. De mon côté, j’essaie humblement et …. ce n’est pas si simple.

Une vision de notre environnement quotidien, qu’il faut que je perfectionne, encore et encore, avec un maximum de régularité mais aussi en visitant de belles expositions comme celle-ci. Avoir des références c’est capital, surtout dans ce domaine.

Un beau travail photographique « attentif » !

Pour en savoir plus jetez un œil sur son site : www.gripoix.com

« Tout ce qui parade » : Une belle exposition à découvrir au Pavillon Carré de Baudouin,  dans le 20ème jusqu’au 31 août et c’est gratuit 😉

Hors Série N°22 – L’hyper contraste

Depuis quelques temps je me lance dans un style particulier mais fort intéressant : « L’hyper contraste ». Chaque photographie est composée d’ombre et de lumière, le principe de cette technique vous permet de jouer sur des contrastes forts afin d’obtenir des images originales.
Je me suis inspiré du travail de « Mister Burton » un photographe américain qui, à mon humble avis, maitrise très bien le sujet :

Selon moi cette manière de composer apporte de nombreux avantages qui permettent de se démarquer, de renforcer « l’impact » visuel et d’augmenter l’émotion que peuvent transmettre les images.
J’utilise cette méthode essentiellement sur des architectures car elle me permet de créer des guides visuels dans l’image afin de rendre les contours plus reconnaissables et les formes plus rapidement identifiables.
Conséquence non négligeable, je dois chercher des scènes que nous n’avons pas l’habitude de voir, avec des cadrages et des angles pas toujours faciles à mettre en œuvre
L’hyper contraste renforce ma devise en photographique : Provoquer des émotions … et raconter une histoire … 😉

Exposition Jérôme Mesnager

Vous avez peut-être aperçu son « Homme en blanc » au coin d’une rue, sur une porte, dans un passage … Jérôme Mesnager, cet artiste français, que j’ai découvert lors de mes balades et l’un des premiers peintres de rue parisien. Son art est devenu un courant artistique appelé « Street Art » (art urbain ou graffiti).

Alors, si vous passez par Montmartre, n’hésitez pas à vous arrêter à la galerie Untitled Factory (32 rue Gabrielle) où il expose quelques-unes de ses œuvres sur le thème du cinéma. Essayez de retrouver le titre sur l’extrait ci-après.

Le gérant de la galerie est très sympa et vous donne volontiers des explications sur l’exposition et l’artiste :

« … il invente l’Homme en blanc début 80, un symbole de lumière, de force et de paix. Cette silhouette blanche, Jérôme Mesnager l’a reproduite à travers le monde entier, des murs de Paris à la muraille de Chine … »

Pour en savoir plus, cliquez sur Jérôme MESNAGER

Exposition Henry WESSEL

Deux belles expos à la Maison Européenne de la Photographie jusque fin août, la 1ère sur le photographe Henry WESSEL qui s’est intéressé aux scènes de la vie quotidienne américaine avec des images prises sur le vif en jouant sur les coïncidences, les formes, les surprises, les contrastes … et un très beau travail sur la lumière qui m’a vraiment impressionné.
J’aime ce style, c’est exactement ce que je souhaiterai faire !
Quand je fais une photo, c’est que je suis interpellé par quelque chose, je ressens comme une « connexion » entre le sujet et son environnement qui me fait réagir … et je me dis « Ah ça oui ! Ce peut être intéressant ! »
La photographie pour moi, c’est aussi cette liberté de choisir le lieu, l’heure, le format, l’angle … etc … de créer sa composition d’éléments, de régler ses paramètres techniques (juste les fondamentaux ;-). Je me plais même à dire que c’est une expérience riche en émotions.
C’est pour cela que j’essaye de faire (prendre) des photos pour l’aspect visuel des images mais aussi comme un témoignage de mon époque c’est à dire une manière de décrire le monde dans lequel je vis … C’est vraiment passionnant !
En parallèle, une deuxième expo sur le thème du « Film Noir » avec des photos de Brassaï, Doisneau, Ronis, Weiss, Franck … à découvrir aussi pour le même prix (10€)

Exposition Ara GULER

Enfin, je peux découvrir le travail du photographe journalistique ARA GÜLER. Surnommé « L’œil d’Istanbul », ce turc d’origine arménienne a beaucoup photographié sa ville de naissance … ville dans laquelle il est d’ailleurs décédé l’année dernière. Des scènes d’une grande esthétique en noir et blanc de la vie quotidienne … dans les rues de cette ville que j’aimerai tant découvrir… , des passants, des pêcheurs, de petits commerçants … mais aussi des portraits de célébrités comme Picasso, Jean Renoir, Henri Cartier-Bresson, Brigitte Bardot … Marc Riboud l’appelé le « Cartier-Bresson turc » ! Une très belle exposition à la fois poétique et sensible. Si vous passez dans le Marais arrêtez-vous rue St Gilles pour la découvrir (à la Polka Galerie)

Je suis vraiment resté scotché sur quelques photos … dont voici un extrait :